Nos revendications

Il est urgent de prendre des mesures pour réintroduire un respect mutuel dans l’espace public. Une phase avec un renforcement des contrôles est malheureusement indispensable pour amorcer une modification profonde des comportements.

  • Libérer immédiatement tous les trottoirs et démontrer une volonté politique de ne plus y tolérer les 2RM, en dehors des places qui leur sont réservées.
  • Tarifer le stationnement des 2RM, car la gratuité dont ils bénéficient est injustifiée au vu des nuisances liées à ce mode de transport. Le stationnement payant pour les 2RM instauré à Vincennes et Charenton est une mesure de bon sens qui mérite d’être généralisée à Paris et dans les autres communes de petite couronne.

    Le stationnement des 2RM est devenu payant à Charenton et Vincennes
    Le stationnement des 2RM est devenu payant à Charenton et Vincennes
  • Ne plus créer d’emplacements de stationnement pour les 2RM et supprimer le stationnement des 2RM dans les zones de rencontre et à l’approche des passages piétons, au profit des parkings souterrains sous-utilisés.
  • Faire respecter les règles du code de la route et sanctionner les 2RM qui circulent dans les bandes et pistes cyclables, couloirs de bus, aires piétonnes et sur les trottoirs. La mairie peut utiliser à cette fin ses nouvelles compétences en matière de police de la circulation et nous saluons la volonté qu’elle exprime d’aller dans ce sens.
  • Contrôler la pollution atmosphérique et sonore, avec immobilisation des engins qui dépassent les normes ou qui ne respectent pas la réglementation Crit’Air.
  • Réglementer les services de livraison « à vélo » qui ont souvent recours à des livreurs à 2RM, conduisant dangereusement avec des engins non homologués.

 

À l’instar des efforts menés pour limiter la place de la voiture, il est temps que Paris réduise la place excessive laissée aux 2RM. Ils ne représentent pas un mode de déplacement à privilégier pour la mobilité de demain.

Il ne s’agit pas de les interdire mais de réduire leur nombre en prenant en compte les externalités négatives qu’ils génèrent. Par notre mobilisation citoyenne nous souhaitons rappeler que l’invasion de l’espace public par les 2RM, leur bruit, leur pollution et les comportements dangereux de leurs conducteurs ne sont pas des fatalités ; il est possible – et nécessaire – de rééquilibrer l’usage de l’espace public. Voilà l’objectif de la création et de la mobilisation de ce collectif.

Verbalisation des conducteurs de 2RM ayant emprunté le couloir de bus cyclable, par les nouveaux ASP de la ville de Paris
Verbalisation des conducteurs de 2RM ayant emprunté le couloir de bus cyclable, par les nouveaux ASP de la ville de Paris

 

 

Le parvis de la gare de Lyon rendu aux piétons. Une action à étendre et à poursuivre.
Le parvis de la gare de Lyon rendu aux piétons. Une action à étendre et à poursuivre.